mercredi 24 mars 2010

Boeuf Haché à la Wellington


Version Budget du classique boeuf wellington. Au lieu d'une pièce de filet mignon ($), on emploi un pain de viande aux épices italiennes. J'aime cette recette car pour moi c'est une nouvelle façon d'employer le boeuf haché. Autour de la viande une mixture de d'épinard, d'oignons, d'ail et de champignons donne le style Wellington. Évidement la véritable signature Wellington est une bonne pâte feuilleté qui contient le tout. Les tranches sont arrosé d'une simple mais délicieuse sauce maison au romarin. Je crois que je vais souvent refaire cette sauce pour des steak ou bien rôti de bœuf.
.
Lors de la cuisson j'ai remarqué que le gras de la viande coule hors de la pâte feuilleté et l'humidifie. Cela a pour conséquence un dessous de pâte molle. Dans le futur, je vais essayer de placer le Boeuf wellington sur une grille recouverte de papier parchemin qui elle sera au-dessus d'une plaque à biscuit. De cette façon le gras va s'écouler vers plaque à biscuit et la pâte feuilleté ne baignera pas dans le gras de cuisson pendant les 90 minutes de cuisson.
.
Bœuf haché à la Wellington:
½ Paquet de 397g de pâte feuilleté décongelé au refrigerateur
1+½ Lb de boeuf haché maigre
1 C. à thé de poivre
1 C. à thé d'épices mélange italien (j'ai utilisé la marque Club House)
½ C. à thé de poudre d'ail
2 oeufs
2 C. à table de beurre ou d'huile
1 Oignion Haché
2 tasses d'épinard Frais Haché
4 Gousses d'ail pressées
1 Lb de champignons finement hachés
½ C. à thé de romarin séché
1 C. à table de vinaigre de vin
.
Préchauffer le four à 350F.
.
Sur un plan de travail fariné, rouler la pâte feuilleté en un carré de 15'' X 15''.
.
Dans un Bol mélanger le bœuf haché, 1 œuf,le poivre, la poudre d'ail et les épices italiennes. Vous pouvez utiliser vos main. Même je vous le conseil. Façonner une bûche de viande d'environ 12'' de long. Placer cette bûche au réfrigérateur.
.
Dans une poêle, faire sauter les oignions et les champignons jusqu'à ce qu'il soit brunit. Ajouter l'ail, les épinard, le vinaigre et le romarin. Laisser mijoter environ 5 minutes le temps qu'une bonne partie de l'eau des légumes soit évaporé (environ 5 minutes). Retirer du feu et laisser tiédir 2 minutes.
.
Répartir la mixture de légume sur la pâte feuilleté en laissant au minimum une bordure libre de 1'' tout autour de la pâte. Placer la bûche de viande au centre du carré de pâte feuilleté. Rouler le tout comme un wrap et placer le côté plis vers le bas sur une feuille de papier parchemin. Faîtes ensuite une douzaine d'incisions à 1'' d'intervalle sur le dessus de la pâte dans le sens de la largeur pour laisser la chaleur et le gras sortir. Ces incisions facilitent aussi le tranchage du bœuf Wellington. Placer la feuille de papier parchemin supportant le Bœuf Wellington sur une plaque à biscuit ou sur une grille placée au dessus d'une plaque à biscuit. (Comme j'avais suggeré au début de la recette) Brosser un œuf battus sur toute la surface du boeuf Wellington.
.
Faire cuire environ 90 minutes jusqu'à ce que la viande au centre soit bien cuite. Le meilleur moyen de vérifier est d'utiliser un thermomètre à viande. La température devrait indiquer au moins 160F au centre du boeuf avant de servir. Servir en tranches avec la sauce au romarin.
.
Sauce au romarin:
2 C. à table de fécule de maïs
¼ de tasse d'eau
1 tasse de bouillon de bœuf
1 C. à table de fond de veau
1 C. à table de vinaigre balsamique
1 C. à thé de romarin séché
Sel poivre au goût
.
Dans une petite casserole hors feu, fouetter le fécule de maïs et l'eau pour obtenir un liquide laiteux. Ajouter le Bouillon de boeuf et le fond de veau et fouetter sur un feu élevé. Porter à ébullition et réduire le feu à doux. Ajouter le romarin et le vinaigre balsamique. Laisser mijoter 5 minutes en remuant de temps en temps. Ajuster l'assaisonnement et servir. Si votre sauce est trop épaisse ajouter du bouillon de boeuf. Si vous l'a trouvez trop claire mélanger 1 C. à table de fécule de maïs avec 3 C. à table d'eau. Verser dans la sauce et fouetter le tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire